Premières lignes #10

Déjà le 10ème XD

Bonjour tout le monde.

Il y a deux semaines, un livre que j’attendais beaucoup est sorti. Malheureusement, je vais devoir attendre Noël pour le lire. Il s’agit bien sûr de la nouvelle trilogie de Philip Pullman, « la trilogie de la Poussière » avec son premier tome « La Belle Sauvage » en français.

Je m’aperçois qu’autour de moi, très peu de personnes ont lu sa première trilogie, « A la Croisée des Mondes« . Je me rappelle l’avoir dévoré quand j’étais au collège, c’était aussi addictif que « Harry Potter » même si ça a duré moins longtemps (trois tomes quoi, pas sept). On va esssayer de rattraper ça les gens. Vous l’aurez compris, les premières lignes aujourd’hui seront celles du premier tome de « A la Croisée des Mondes« . On embarque pour « Les Royaumes du Nord » avec Lyra et Pantalaimon.

Le concept : Je vous donne rendez-vous tous les jeudis pour découvrir les premières lignes d’un livre que j’ai lu. Cela vous donnera peut-être l’envie de le commencer 😉 Rendez-vous organisé par Ma Lecturothèque.


Lyra et son daemon traversèrent le Réfectoire où grandissait l’obscurité en prenant bien soin de rester hors de vue des Cuisines. Les trois longues tables qui occupaient toute la longueur du Réfectoire étaient déjà dressées, l’argenterie et les verres réfléchissaient la lumière déclinante, et les longs bancs étaient tirés, prêts à accueillir les convives. Les portraits des anciens Maîtres étaient accrochés aux murs, tout là-haut dans la pénombre. Lyra atteignit l’estrade, jeta un coup d’oeil par-dessus son épaule vers la porte ouvertes des cuisines et, ne voyant personne, elle s’approcha de la table surélevée. Ici, les couverts étaient en or, pas en argent, et les quatorze sièges n’étaient pas des bancs en chêne, mais des chaises en acajou dotées de coussins en velours.

Lyra s’arrêta à côté de la chaise du Maître et donna, de l’ongle, une chiquenaude sur le plus grand des verres. Le tintement clair résonna dans le Réfectoire.

– Tu n’es pas sérieuse, chuchota son daemon. Sois sage.

Il se nommait Pantalaimon, et, à cette heure, il avait pris l’apparence d’un papillon de nuit marron pour passer inaperçu dans l’obscurité du Réfectoire.

– Ils font bien trop de bruit dans les cuisines pour nous entendre, répondit Lyra à voix basse. Et l’Intendant n’apparaît qu’au premier son de cloche. Cesse de t’inquiéter.


Ahlala, Lyra et Pantalaimon, quel super duo ^^

A une prochaine. Bye !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :