Le Requiem du Roi des Roses – Aya Kanno

« Ces roses rouges sont le symbole des Lancaster… et ces roses blanches, celui des York… »

Pourquoi ce manga ?

C’est une amie qui m’a donné envie de le lire. Et les dessins. Toujours les dessins j’avoue. C’était aussi intéressant de lire un manga se passant dans l’Angleterre du Moyen-Age. J’avais beaucoup aimé « Vinland Saga » (même si ça se passe bien plus tôt) et je me suis dit pourquoi ne pas essayer celui-là. En plus, le personnage de Richard m’a tout de suite intrigué en feuilletant le premier tome dans la librairie.

Résumé

Dès sa naissance, Richard, héritier de la prestigieuse famille d’York, est un enfant maudit. Né hermaphrodite, il est rejeté et haï par une mère qui considère sa venue au monde comme une punition du ciel. Seule lueur d’espoir dans cette enfance tourmentée, la présence d’un père qui lui voue un amour inconditionnel.

Mais la vie du jeune Richard bascule quand son père s’engage dans un conflit avec les Lancaster pour faire valoir ses droits au trône. De cette guerre des Deux-Roses va émerger un monstre politique, un tyran sanguinaire qui marquera de son empreinte l’histoire de l’Angleterre…

York et Lancaster : deux familles, une haine ancestrale et un seul destin possible pour un l’Angleterre déchirée !

Avis

Je ne connais pas les œuvres d’Aya Kanno. Je n’ai jamais lu « Otomen » (me le conseillez-vous ?). Je ne sais donc pas si ces travaux se ressemblent.

Les tomes sont bien fournis, ils ne se lisent pas en 15 minutes. Je n’ai pas vérifié les faits historiques, j’avoue que ce n’est pas ce que je recherche en premier, même si ça permet de s’impliquer dans l’histoire, d’y croire. C’est peut-être aussi parce que je n’ai pas envie de me spoiler si ça suit ce qu’il s’est vraiment passé XD

Plus on avance, plus l’histoire est prenante. Je m’y suis quand même un peu perdue parfois, mais ça n’a pas duré longtemps. Quand on perd ses repères, on les retrouve rapidement. C’était surtout parce qu’il s’est passé plusieurs mois entre ma lecture du tome 2 et celle du 3.

J’adore les personnages. Tous les personnages, même les traîtres, même les pires. Enfin, les personnages qui sont développés. Ils sont humains avec tout ce que ça implique. Richard est adorable, il a une naïveté et une pureté tellement touchante que je me régale à chacune de ses apparition (et c’est le personnage principal, donc c’est parfait) et il est également sanguinaire et un tantinet fou. J’adore sa relation avec Henri et Anne, et même avec Edouard. Ce dernier me vend du rêve à peu près tout le temps tellement il est obsédé par Richard.

Et j’aime les apparitions de Jeanne (oui oui, Jeanne, genre… Jeanne d’Arc en fait, carrément) Elle donne un côté fantastique à l’histoire et un pendant fou à Richard. On ne sait pas trop si elle est réelle ou non.

Le combat pour le trône, pour le pouvoir, pour savoir qui sera roi, les trahisons… tout ce qui est un peu lourd est contrebalancé par une partie de l’histoire plus « sentimentale » Cette partie-là me tient d’ailleurs en haleine depuis un bon moment.

Conclusion

J’aime, j’aime, j’aime. J’ai lu les tomes 3, 4, 5 et 6 d’une traite pour rattraper mon retard. La digestion n’a pas été aisée par contre. C’est assez lourd je trouve de lire autant de tomes à la suite. Un tous les jours, ça passe crème par contre.

Je ne sais pas quand je vais pouvoir continuer la série, mais je ne compte pas l’arrêter. Surtout vu la fin du tome 6.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :