Aristote et Dante découvrent les Secrets de l’Univers – Benjamin Alire Saenz

« Je ne veux pas en parler »

Pourquoi ce livre ?

Même si la couverture est jolie (plus que jolie je dois dire en fait) je l’ai pris d’une part à cause du titre, du nom des personnages et d’autre part parce qu’une amie l’a lu et l’a adoré.

Résumé

Aristote, tout le monde l’appelle Ari. Il est mexicain, il n’a pas d’ami, il est en colère, il est un adolescent qui réfléchit à sa vie. Jusqu’au jour où il rencontre Dante pour une simple histoire de natation. Dante est son opposé et malgré cela, de solides liens se tissent entre eux. Une amitié profonde qui peut changer la vie.

Les voilà en route pour découvrir les Secrets de l’Univers.

Avis

Avant tout de chose, sachez que c’est un coup de cœur puissance 1000. J’avais du mal à lâcher le livre, j’ai vibré avec les personnages, j’avais envie d’être leur grande sœur et de les aider et surtout, j’ai pleuré sur le dernier quart de l’histoire.

Au début, j’ai eu un peu peur. Les chapitres sont très court, parfois pas plus de quelques lignes et il y a beaucoup de dialogues, des dialogues avec des phrases courtes. J’ai souvent eu l’impression d’être dans un rêve ou d’assister à une conversation entre gens absurdes, presque fou. Je pensais qu’avec un format aussi peu descriptif, j’aurais du mal à entrer dans l’histoire et à éprouver quelque chose pour Aristote et Dante et leurs parents respectifs.

Mais je me suis laissée capturer dès le début. C’est poétique et la poésie est un point que l’on retrouve avec la peinture. Etre dans la tête d’Aristote, voir ses interactions avec les autres, avec sa mère, son père, le voir exprimer ses était d’âme… Je crois que c’est le format parfait pour cette histoire.

Une histoire d’adolescents, de sentiments, d’évolution et de quête de soi. Je sais que c’est le genre d’histoire qui va me toucher. Et ça n’a pas loupé.

Par rapport à la citation, je ne doute pas qu’il doit y avoir une centaine de phrases mieux que celle-ci. Mais je trouve qu’elle définit un point crucial du livre et d’Aristote, ainsi que de sa famille. La difficulté et le refus de parler de certaines choses, de poser des mots, de demander de l’aide, de l’accepter, de garder des secrets. Voilà pourquoi je l’ai choisi. Ce n’était pas par fainéantise de ma part.

Conclusion

A découvrir, à lire, à déposer au pied du sapin de Noël de n’importe lequel de vos amis livraddict. XD

En finissant ce livre, je me retrouve dans un état un peu similaire aux « Silences de Thalès » de Hélène Louise (que j’attends de relire pour faire un article dessus) Il a remué quelque chose en moi, il ne m’a pas laissé indifférente.

Je serais curieuse de voir l’histoire raconter du point de vue de Dante. Est-ce que ce serait intéressant ? Je ne sais pas. Peut-être que j’ai juste envie de prolonger le plaisir de la lecture avec ce souhait.

Publicités

3 commentaires sur “Aristote et Dante découvrent les Secrets de l’Univers – Benjamin Alire Saenz

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :